Petite verrine sucrée

Publié le par nicadytan

Bonjour

Pour aujourd'hui je vous propose de tester une verrine plutôt compléte.....du blésoto aux fraises!
L'idée m'est venue grâce à un petit dépliant avec le blé de la marque "ebly" qui propose plusieurs recettes avec l'ebly en sucré et salé.
Je testerai d'autres recettes plutard et si c'est réussi je vous ferai part!!

Pour l'instant j'ai changé 2 ou 3 petites choses du coup je vous les noterai en couleur.

EBLY SUCRE PARFUME EN VERRINE


Pour 4 verrines
Cuisson: 15 min au micro ondes
Réalisation: 15 min

Ingrédients:
300 ml de lait, les zestes d'un demi citron et d'une demi orange, 1 bâton de canelle, 1/2 gousse de vanille, 50g de beurre, 100 ml de sucre, 150 ml de blé, 100 ml de raisins ( j'ai remplacé par des fraises séchées ), 6 abricots secs ( je ne les ai pas mis ), 100 ml de créme épaisse.

Préparation:
Dans le pichet micro plus verser le lait avec les zestes, la canelle, la vanille, le sucre et le beurre, fermer et faire cuire 2 min à 750 Watts.
Dans la recette initiale il ne précise pas de cuire le blé avant; mais au résultat le blé était trop croquant à mon gout je le ferai précuire 8 min dans le cuiseur riz à 750 Watts quand même.
A la fin de cuisson du lait ajouter les raisins et les abricots ( ou les fraises pour mon cas ) et remuer.
( J'ai passer aussi les zestes mais c'est une question de goût ).
Remettre en cuisson pendant 6 min à 450 Watts, puis laisser reposer 5 min en laissant le couvercle, puis refaire cuire 6 min, poser 5 min et remettre dans le four micro ondes 3 min toujours à même puissance.
Enfin laisser poser 5 min pour terminer la cuisson et ajouter en dernier la créme épaisse.
Mettre en verrine grâce à l'entonnoir mini max pour un remplissage parfait.


Et voici le résultat un blésotto trés parfumé, trés crémeux qui se déguste aussi bien tiéde que bien froid pour terminer un repas léger..... et tout est fait avec un seul pichet micro plus!!
Bon apétit!!!

Publié dans cuisine au micro ondes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article